Paddy Pimblett et Sean O’Malley, ça chauffe !

Paddy Pimblett a démarré sa carrière UFC en fanfare. Pour ses début à l’UFC le natif de Liverpool remporte son combat sur un KO au premier round.

Paddy Pimblett traite Sean O’Malley de « connard de drogué » – « Sugar » riposte.

Comme Conor McGregor l’avait fait après ses début en UFC en 2013, le « Baddy » de 26 s’en prend à des personnalités de l’UFC. Bien qu’ils soient actuellement séparés par deux catégories de poids – ce qui exclut toute possibilité de s’affronter – Pimblett n’a pas mâché ses mots lorsqu’il s’est exprimé au sujet de « Sugar », le sensationnel bantamweight Sean O’Malley.

C’est un peu un connard », a dit Pimblett à MMA On Point. « Il s’est blessé à la cheville et a rejeté la faute sur sa défaite. C’est un petit drogué. O’Malley est défoncé la moitié du temps. Il a de bonnes frappes, il a un bon stand up, mais dès qu’il se retrouve face à un bon grappler, il se fait battre. J’aime les gens qui interagissent avec les fans, sans les fans nous ne serions pas là où nous sommes maintenant. C’est parce qu’il le fait que je l’aime bien ».

Paddy-Pimblett-post-fight-interview
(crédit photo : mmajunkie)

Sean O’Malley et l’UFC

O’Malley (14-1) a gagné un contrat UFC après un KO épatant lors des « Contender Series » de Dana White en 2017, puis a mis en place une série de 6-1 au cours des quatre années suivantes. Cela dit, « Sugar » continue d’être moqué pour sa défaite face à Marlon Vera et les critiques comme Pimblett pensent que le bantamweight est encore fragile au sol.

« Je ne savais pas qu’il disait de merde sur moi », a déclaré O’Malley sur son podcast. « Ce n’est pas cool. Je me demande pourquoi les gens supposent que j’ai un mauvais grappling. C’est juste bizarre que les gens supposent que parce que je suis un bon striker, je dois être un mauvais grappler. Peut-être qu’il sait juste … dire du mal de moi, c’est de la publicité. Il sait manifestement ce qu’il fait en matière de marketing ».

Pimblett prochain combat en UFC

Pimblett (17-3) a remporté son entrée dans l’octogone en écrasant Luigi Vendramini lors de l’UFC Vegas 36 dans la « Sin City ». Aucun mot sur la date à laquelle le natif de Liverpool devrait faire son retour dans la cage, mais « The Baddy » devrait passer l’année prochaine ou presque à s’entrainer en 70 kg jusqu’à ce que la promotion soit prête à faire une édition UFC au Royaume-Uni.

L’Anglais déclare dans la post-fight interview :

« Mais comme Dana l’a dit… il a dit mention honorable à Paddy le patron. Il sait que ce sera amusant de retourner en Angleterre . . . En novembre ou décembre, on fait un show en Angleterre, et on fait sauter le plafond. »

Je me fiche de qui sera le prochain. Luigi Vendramini est le quatrième nom que j’ai reçu pour ce combat. J’ai accepté n’importe qui. Je ne refuserai jamais un combat. Je ne suis pas un connard. Quel que soit le nom qu’on me propose, je signerai le contrat et je me battrai contre eux ».

« Les gens pensent que je suis un grappler, je viens de faire taire tout le monde »…. « Je sais frapper. Je peux aller au sol. Je peux lutter. J’ai la personnalité, j’ai le look. Le nouveau roi est là, mon gars. »

Alors peut-être que le prochain adversaire de Pimblett sera Mateusz Gamrot ? Le Polonais a déjà déclaré qu’il signerait un contrat pour affronter l’Anglais.

La partie la plus difficile pour Pimblett est terminée car il est dans l’UFC et il est prêt à écrire le reste de son destin. Après un parcours décoré dans la promotion Cage Warriors, il joue dans la cour des grands, les choses sérieuses commencent maintenant.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.