Les combattants Français en UFC

Bien qu’étant une nation relativement jeune dans le monde du MMA la France ne cesse de montrer qu’elle regorge de combattants toujours plus talentueux. Dans cet article nous avons voulu faire le point sur les combattants Français en UFC, l’organisation de référence du Mixed Martial Arts.

Cyril Gane « Bon Gamin »

Numéro 1 chez les Heavy weight suite à sa victoire pour le titre intérimaire contre Derrick Lewis, Cyril Gane est la tête de proue du MMA en France. A 31 ans il est le premier Français à détenir une ceinture UFC, le Bon Gamin est actuellement sur un record impressionnant de 10 victoires pour 0 défaite (10-0-0).

(crédit photo : ©Instagram ciryl_gane)

Au départ spécialisé dans le Muay-Thaï ce n’est qu’en 2019 que Cyril se lance dans le MMA lorsqu’il rejoint le MMA Factory. Le Bon Gamin fait tout de suite forte impression, son potentiel ne passe pas inaperçu aux yeux de son entraineur Fernand Lopez une autre grande figure du MMA Français. Deux ans plus tard il ne c’était pas trompé, Cyril est aujourd’hui aux portes du titre de champion poids lourd.

Prochaine étape pour le tricolore et son équipe, le combat pour le titre, pas de date ni d’annonce pour le moment, il faudra certainement attendre 2022. Dans l’immédiat, Bon Gamin va prendre du repos et profiter de sa famille (BJJPENN). Une chose est sûre, le combat sera intense puisque Cyril rencontrera un ancien pensionnaire du MMA Factory lui aussi coaché par Fernand Lopez, Francis Ngannou. La rencontre pourrait même avoir lieu en France si l’on en croit les rumeurs et les déclarations du président de l’UFC Dana White. On croise donc les doigts pour voir cette première édition de l’UFC en France.

Manon Fiorot  « The Beast »

Autre ambassadrice du MMA français Manon Fiorot signe à l’UFC en 2021. La Nicoise de 31 ans amène avec elle ses deux titres de championne bantam-weight. Elle décroche son premier titre en 2019 à l’Extreme Fighting Championship la plus grande ligue de MMA en Afrique. Elle change ensuite d’organisation et rejoint l’UAE Warriors aux Emirats arabes unis, où elle remporte son second titre en Novembre 2020 après trois combats.

(crédit photo : ©UFC)

En pleine forme pour ses début à l’UFC la Française fait un sans faute, elle comptabilise pour le moment 2 victoires par TKO lors de ses deux premiers combats. En bonne route pour atteindre le top 15 de sa catégorie Manon Fiorot devrait prochainement combatre Mayra Bueno Silva #10 le 25 Septembre.

Nassourdine Imavov

Combattant de 26 ans Nassourdine Imavov fait ses premiers pas dans l’octogone en Octobre 2020 où il rencontre Jordan Williams. Egalement élève au MMA Factory il est lui aussi coaché par Fernand Lopez, on le considère comme l’un des « propects » de la catégorie middle-weight.

Nassourdine signe directement à l’UFC après que son combat au « Dana White’s Conteder Series » soit annulé. Reconnu comme étant un combattant spéctaculaire le Français remporte son 1er combat contre Jordan Williams. Après sa victoire par TKO contre Ian Heinisch lors de l’UFC Vegas 32 Nassourdine prouve qu’il est capable d’affronter le haut du classement.

(crédit photo : ©MMA JUNKIE)

Son prochain combat figurera sur la carte de l’UFC 268, pour sa première apparition dans un UFC numéroté le Franco-Daghestanais devrait rencontrer Edmen Shahbazyan top 11 de la catégorie. Il s’agit là d’une opportunité pour briller aux yeux du plus grand nombre et aussi d’accèder au top 15 des middle-weight.

Alan Baudot

Résident au MMA Factory Alan signe dans la catégorie heavy weight de l’UFC en Octobre 2020. Il fait ses débuts en short-notice durant l’UFC FIGHT ISLAND 5 où il rencontre Tom ASPINALL. Après s’être incliné par TKO le Français est déterminé à montrer ce dont il est réellement capable.

Avant son deuxième combat à l’UFC VEGAS 31 le Français s’investit pleinement dans le MMA et réalise un training camp à la hauteur de ses ambitions. Malheuresement après un 1er round très encourageant Alan ne parvient pas à encaisser les assauts de son adversaire Rodrigo Nascimento. Le Français s’incline à nouveau par TKO au 2nd Round.

(crédit photo : @tony.r3 @alex_mouchet)

Sous contrat avec l’UFC pour encore un combat, Alan Baudot peut impressionner l’organisation Americaine et continuer son aventure dans le top du MMA.

Ziam Fares

Originaire de Lyon le Franco-Marocain fait ses début à l’UFC en 2020 à l’occasion de l’UFC FIGHT ISLAND 6. A l’époque agé de 23ans le combattant possède toutefois un record qui en dit long sur ses capacités, 10 victoires pour 2 defaites en MMA.

Fares que l’on surnome aussi « Smile Killer » fait une entrée parfaite chez les feather wheight. Il décroche la victoire par décision contre JamieMullarkey et une seconde fois face à Luigi Vendramin malgré une frayeur au 3eme round.

(crédit photo : ©MMA JUNKIE)

Ziam Fares semble donc en bonne voie pour se faire une place chez les poids légers même si les places sont chères dans le top 15. Avec deux victoires consécuvitves il est possible que Fares affronte un combattant classé pour son prochain combat.

Zarah Fairn

Première Française à signer à l’UFC elle fait ses début chez les feather weight en Octobre 2019 contre Megan Anderson, elle s’inclinera malheuresement par soumission durant le 1er round. Pour son second combat Zarah affronte Felicia Spencer, la Française est rapidement mise à mal et perd sur TKO au 1er round.

(crédit photo : ©MMA JUNKIE)

A la suite de ces deux défaites consécutives elle fait le choix avec son staff de descendre en bantam weight. Censée affronter Josiane Nunes pour son premier combat en bantam la Française arrive avec 11 lbss (5kg) de trop à la pesée. On ignore encore quand est-ce que la combattante fera son retour dans la cage.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.