Paddy Pimblett, la nouvelle sensation de l’UFC !

Paddy Pimblett, célèbre pour sa grande gueule, a commencé sa carrière à l’UFC hier soir avec un K.O époustouflant face à Luigi Vendramini.

« Paddy the Baddy » vient à bout de Luigiego Vendraminiego

Pour le premier combat de la carte principale de l’UFC Fight Night Las Vegas, Paddy Pimblett (17-3) a éliminé Luigi Vendramini (9-3) par un KO au premier round.

Le Britannique a commencé le combat très fort avec une série de coups de pied alternant low kick, middle kick et high kick. Par la suite Paddy ne lâche pas son adversaire, il enchaine avec un striking très propre et touche à plusieurs reprises. Plus à l’aise en boxe Luigiego Vendraminiego reste solidement à mi-distance et esquive.

Vendramini trouve l’ouverture, il assène une gauche sévère à Pimblett qui se retrouve sonné puis amené au sol. Le Brésilien profite de l’occasion et tente une guillotine pour finaliser le combat, Pimblett encaisse et se relève. Après s’être fait une belle frayeur le Britannique continue le combat avec davantage de coups de pied.

Au cours d’un échange au poing Paddy Pimblett fait mouche, son adversaire se retrouve légèrement déséquilibré. Paddy décide d’augmenter la pression et se déchaine sur Luigiego qui doit encaisser des frappes venant de toutes parts. Déjà très affaiblis le Brésilien fini par tomber après un crochet du droit autoritaire.

Fin du combat, après avoir été un peu malmené en début de combat Paddy Pimblett termine ses débuts en UFC par un jolie KO au 1er round. Le combat sera par la suite désigné comme « fight of the night », Paddy empoche ainsi un jolie bonus de 50 000$ pour sa performance.

Paddy Pimblett impressionne à ses débuts à l’UFC

Lors de son interview d’après-combat, lorsqu’on lui a demandé quel était le moment où il semblait être en difficulté, Pimblett a simplement répondu : « Je suis un Scouser*. On ne se fait pas mettre K.O ». *habitant de Liverpool

Il a également appelé à une édition principal ou à un créneau co-main sur une carte au Royaume-Uni lorsque l’UFC recommencera à voyager en Europe.

« Je vais faire sauter le toit de la gaffe ! » a dit Pimblett avec emphase.

Le temps officiel de l’arrêt du combat était de 4:25, c’est la troisième fois de suite que Pimblett termine un combat au 1er round.

On dit de Pimblett qu’il est le plus grand espoir du MMA européen chez les poids légers aux côtés de Mateusz Gamrot. Tous les deux sont actuellement dans les rangs de l’UFC, ça risque de remuer les choses.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.